fbpx
Le jour d’Arbaïne marque le quarantième jour après le jour d’Achoura, le jour où Hussain ibn Ali a été martyrisé dans la Bataille de Karbala. Hussain ibn Ali était un leader révolutionnaire du 7ème siècle qui sacrifia sa vie pour la justice sociale.

Qu’est-ce que le jour d’Arbaïne?

Le terme arabe “Arbaïne” (prononcé Arr-ba-ine) signifie quarante (c’est-à-dire le quarantième jour). La période de deuil traditionnelle dans la culture islamique est de quarante jours. Des millions de personnes dans le monde commémorent le jour d’Arbaïne en se rappelant la tragédie qui a frappé Hussain ibn Ali, sa famille et ses compagnons.

Hussain ibn Ali is buried today in the land of Karbala, Iraq, where millions of visitors come annually to pay homage to him.

Hussain ibn Ali est enterré dans la ville de Karbala en Irak où des millions de pèlerins se rendent chaque année pour lui rendre hommage.

L’histoire du jour d’Arbaïne

Hussain ibn Ali était un leader révolutionnaire du 7ème siècle qui se souleva contre Yazid ibn Mouawiyah. Yazid était un dirigeant tyrannique qui avait illégitimement usurpé le pouvoir et violait les droits de base et la dignité des gens. Yazid voulait que Hussain lui prête serment d’allégeance afin de donner de la crédibilité à son règne corrompu. Toutefois, Hussain refusa en raison de ses valeurs morales et ses principes et il fut donc tué par une armée de plus de 30 000 soldats alors que son petit groupe n’était composé que de 72 personnes.

Après la Bataille de Karbala, les hommes de Yazid capturèrent les femmes et les enfants de la famille de Hussain en tant que prisonniers. Ils furent enchaînés et exhibés à travers les rues de Koufa (Irak) et Damas (Syrie) où le public les maltraitait et ils furent finalement présentés devant Yazid avant d’être emprisonnés.

Même si Hussain était décédé, son mouvement continuait grâce à sa sœur Zainab et son fils Zain Al-Abideen. La sœur de Hussain ainsi que son fils défièrent Yazid dans son propre palais par l’intermédiaire de leurs fameux sermons qui ont eu pour effet de perturber même ses alliés les plus proches. Finalement, Yazid n’avait pas d’autre choix que de libérer les prisonniers dans la mesure où toute la région était maintenant au courant des atrocités qu’il avait commises envers Hussain ibn Ali et sa famille.

D’un point de vue historique, le jour d’Arbaïne est le jour où la famille de Hussain est retournée à Karbala pour rendre hommage et faire ses adieux aux héros tombés en martyr mais aussi pour pleurer leurs proches.

Day of Arbaeen - Arbaeen Walk

Une fillette entreprend la marche aux côtés de sa mère en direction de la ville de Karbala

Le Jour d’Arbaïne aujourd’hui

Aujourd’hui, presque 1400 ans plus tard, le jour d’Arbaïne est commémoré par des millions de personnes partout dans le monde. C’est un jour durant lequel l’on rend hommage au sacrifice de Hussain pour la justice sociale. Habituellement, ce jour est marqué par l’organisation de défilés à travers différentes villes dans le monde pour symboliser la nature éternelle de la révolution de Hussain. Les gens veulent ainsi montrer qu’ils soutiennent également la justice sociale, l’honneur et la paix.

Ces dernières années – après la chute du régime de Saddam – on a remis en place la tradition d’accomplir la marche spirituelle de 80 km de Najaf (la ville où repose le père de Hussain ibn Ali) à Karbala. Depuis, le nombre de marcheurs continue d’augmenter ; le chiffre de plus de 25 millions de pèlerins a été annoncé récemment. Des personnes de tous horizons et de toutes classes sociales venant des quatre coins du monde entreprennent cette marche mémorable, malgré la menace imminente des terroristes qui ont promis d’attaquer les pèlerins.

Tout au long de ces 80 kms de route de Najaf à Karbala, des bénévoles distribuent gratuitement de la nourriture et des boissons à ceux qui entreprennent le pèlerinage. Ils leur offrent également des endroits pour se reposer, se doucher et dormir. Le jour d’Arbaïne est actuellement le plus grand rassemblement annuel pacifique dans le monde, le nombre de pèlerins augmentant d’année en année.

Menu